Le Collectif Eau 88 s'invite dans la campagne municipale !

5 mars 2020

Entre le 23 et le 27 février 2020, le Collectif Eau 88 a adressé un questionnaire aux 7 principales listes municipales du territoire d'embouteillage des usines Nestlé. Vous trouverez sur cette page :

- le questionnaire orienté dans son intégralité sur l'eau

- les 3 réponses reçues !

 

Vous avez dit désinvolture ?

 

LIRE le questionnaire et les réponses (reçues et non reçues!)

 

Rendez-vous sur l'onglet du Collectif spécifiquement réservé à ce thème des municipales



Collectif Eau 88, retour d'Amérique du Nord

Novembre 2019

Deux membres du Collectif eau 88 ont été invités à rejoindre les activistes anti-Nestlé du Canada (Ontario) et des Usa (Michigan, Maine, Floride, Orégon).

 

Voici le compte rendu de leurs activités durant cette période.

 

LIRE et PARTAGER le PDF

 Cette rencontre a fait l'objet d'une restitution publique le 29 novembre 2019 :

Réunion de retour sur la conférence du Collectif à Marburg en Allemagne et sur sa participation à All Eyes on Nestlé  au Canada



Le Collectif Eau 88 est à Merens (Ariège)

29 février 2020

Le Collectif Eau 88 se rend à Merens pour soutenir le mouvement associatif contre l'implantation d'une usine d'embouteillage à Merens Les Vals en Ariège. Cette usine est en train de s'installer quasimenet dans le lit de l'Ariège! Tout cela à la demande d'élus qui n'ont pas consulté les populations, d'une Ars qui labellise "l'eau minérale", un préfet qui accorde (qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour quelques emplois...) et des financiers qui avec 8 00O euros d'apport réussissent une levée de fonds propres à hauteur de 13 millions d'euros. Mieux que le pétrole on vous dit.

Le contexte : des vallées pyrénéennes qui se meurent à cause du chaos climatique. Cherchons l'erreur.

 

LIRE le PDF de cette première manifestation publique

Voir le diaporama de présentation



Conférence publique du Collectif qui continue le combat

Actualité des 19 et 20 février 2020

Le 19 février le Collectif Eau 88 organisait une réunion publique au Palais des congrès de Vittel. La mairie avait mis a disposition une salle gracieusement, merci. Le Collectif a livré son analyse après les péripéties de l'été et la tourmente au niveau du ministère de la transition écologique (article à venir !).

Il est clair que personne, en dehors de la population et des soutiens du Collectif ne souhaite la régénération de la nappe GTI, sinon pour quoi prévoir un plan d'équilibre pour 2027 et rien après (ou alors un pipeline depuis Valfroicourt!!!). Tant de désinvolture, d'hyprochcrisie de la part de nos dirigeants, est accablant. Rendez-vous leur est donné dans le cadre des futurs tribunaux climatiques.

 

Le lendemain 20 février une mission de l'assemblée nationale recevait notre Collectif de 10 à 12 h tandis que la préfecture sillonnait les Vosges en compagnie des poids lourds du gouvernement.

Nos 2 députés de la mission, Loïc Prudhomme président et Frédérique Tuffenell rapporteure avaient été conditionnés par les dirigeants de la CLE. Une Concertation publique efficace, des associations environnementales qui ont joué leur rôle...

Le comte de fées devait leur être décodé pendant ces deux heures d'entretien. Nous pensons qu'ils ont été sensibles à nos arguments. Rendez-vous pour leur rapport en avril.



Le Collectif Eau 88 s'invite dans la campagne des municipales

23 février 2020

Le Collectif eau 88 adresse un questionnaire  aux listes municipales au fur et à mesure qu'elles déclarent leur candidature  sur le territoire de Vittel, Contrexéville, Bulgnéville... A ce jour  les 5 listes en présence à Vittel et Contrexéville ont reçu ce questionnaire dont nous attendons un retour pour le 1er mars aux fins d'exploitation et de publication.

Vous trouverez ci-joint le questionnaire, fortement axé sur l'eau du secteur et vous pourrez prendre connaissance des réponses, ou des non-réponses des listes en présence.

 

LIRE LE QUESTIONNAIRE



Abandon des pipelines, soubresauts médiatiques dans l'affaire Pruvost...

Vittel le 10 février 2020

Bernard Schmitt, un des porte-paroles du Collectif Eau 88 revient sur l'actualité du mois écoulé, depuis la CLE du 16 janvier jusqu'aux échanges entre Mme pruvost et Anticor publiés récemment dans Vosges matin.



Université de Nanterre Colloque entreprises et communs 30 janvier

30 janvier 2020

Juristes et économistes de plusieurs fac de France s'intéressent à la situation de Vittel à travers le droit et à travers le sujet des communs qui est de plus en plus dans l'actualité. Cela fait deux fois en un an qu'ils proposent au Collectif Eau 88 d'intervenir. Il s'agissait d'évoquer le sujet d'Agrivair, filiale de Nestlé Waters qui s'est, avec l'aide de la Safer, accaparé près de 70% de la surface agricole utile de "son territoire" Hépar, Vittel,  Contrex.

Bon visionnage



Conférence de presse du Collectif Eau 88 suite à la CLE du 16 janvier

16 janvier 2020

 Le Collectif Eau 88 donne une conférence de presse à Epinal, après une curieuse séance de la CLE où il a assisté à un nouveau revirement de situation à travers une nouvelle colaition regroupant Nestlé, Préfecture, Agence de l'Eau et les maires de Vittel et Contrexéville. La CLE étant reléguée à un rôle d'observateur.

 Pourquoi ce nouveau revirement ? Pourquoi cette volonté affichée de neutraliser le Collectif eau 88 ?

 

C'est ce que nous tenterons d'analyser, dans la période qui vient, avec les informations en notre possession.

 

 

 



CLE du 16 janvier 2020

9 janvier 2020

Une Commission Locale de l’Eau est programmée le 16 janvier à 10h 30 au Conseil départemental des Vosges en présence du Préfet qui va donc sans doute nous parler de « projet de territoire en lien avec les populations, d’observatoire indépendant de la ressource en eau… ». Il redira sans doute, comme lors de sa Conférence de Presse du 2 octobre 2019 que l’équilibre de la nappe GTI ne pourra être atteint qu’en 2027 et qu’à partir de ce moment seulement pourra commencer la régénération de la nappe profonde GTI… Ceci équivaut, après 50 années d’immobilisme, à dire qu’on est reparti pour 10 ans à ne rien faire, ce qui est inaccceptable. Posons-nous la question : à qui profitent ces non-décisions ? Eau bien commun des citoyens ou aux Shadoks?

 

Le Collectif réitèrera ses exigences :

 -          Non aux pipelines (cela semble acquis…)

 -          Analyse des ressources en eau du territoire Vittel, Contrex, Bulgnéville (ce qui semble acquis)

 -          Moratoire des décisions concernant toute nouvelle demande (pas acquis du tout)

 -          Equilibre de la nappe GTI dès 2020 par arrêt de l’embouteillage Vittel Bonne Source

 -          Régénération de la nappe le plus tôt possible, au plus tard en 2025

 

Bien sûr vous serez informés du contenu, de la nature des annonces et des échanges de cette séance de la CLE toujours présidée par Mme Régine Begel…

 

 

LIRE l'ORDRE du JOUR

LIRE le PROJET de CR de la CLE du 13 MAI 2019 à valider

LIRE ENSEIGNEMENTS sur le FOND (concertation 2018-2019)


Lettre ouverte au Préfet des Vosges

16 décembre 2019 -

Pas de trêve dans les Vosges car le Préfet  joue la montre sur le dossier des pipelines en expliquant que la recharge de la nappe GTI est remise à 2027 ! Tout bon pour Nestlé Waters qui continue son activité écocidaire. Sous la pression du Collectif et de sa lettre ouverte au Président du conseil départemental François Vannson (désavoué lui aussi par la position de l’Etat Central) et au préfet Pierre Ory, la préfecture annonce au journaliste de Vosges Matin des réunions pour janvier-février. 2019 ?

 

LIRE la lettre ouverte du Collectif au Préfet

 

LIRE la restitution de cette lettre par Vosges matinCet article étant réservé aux abonnés sur le site de VM, leauquimord se permet de le publier ici en remerciant VM pour sa compréhension


Le Collectif à Paris avec FNE pour demander à Anne Hidalgo de dire NON au sponsoring Nestlé pour les JO 2024

Deux représentants du Collectif Eau 88 (Jean-François Fleck et Bernard Schmitt) ont rencontré, dans le cadre d'une "démarche préventive", les chargés de mission JO de Mme Anne Hidalgo, maire de Paris, le 27 novembre 2019.

 

Le Collectif était précédé par la pétition de SumOfUs qui en quelques jours avait obtenu 30 000 signatures. Résultats :

 

En temps que membre de la Blue Community, la mairie de Paris ne signera pas avec Nestlé, premier pollueur mondial plastique !

 

Le Collectif reste vigilant car les élections municipales approchent, à Paris, comme à Vittel ! Et garde les yeux bien ouverts sur le COJO (Comité d'Organisation des Jeux Olympiques) qui a visiblement signé avec Coca-Cola, la boisson des sportifs comme chacun sait ! Signons la pétition si ce n'est pas encore fait et diffusons la!

 

Prochaine cible : le marathon de Paris dont Nestlé est le principal sponsor avec ses centaines de milliers de bouteilles plastique vides abandonnées dans les rues. Bof, Veolia s'en occupe !

 

Pétition Sum of Us : Anne Hidalgo : après Total, dites NON à Nestlé pour les J.O à Paris

SIGNER et PARTAGER la PETITION

 

Paris "Blue Community" depuis 2016

 Qu'est-ce qu'une "communauté bleue" ?  C'est une municipalité  qui adopte un cadre qui  reconnaît l'eau comme un droit humain,

empêche la vente d'eau en bouteille dans les installations publiques et lors d'événements municipaux, fait la promotion des services d'eau et d'assainissement financés, détenus et gérés par l'État.


Nestlé à Vittel : où en est-on, suite à l'abandon des pipelines par l’État ?

Novembre 2019

Dans cette vidéo, Bernard Schmitt et Renée Lise Rothiot, du Collectif Eau 88, présentent la situation de l'eau et de Nestlé à Vittel : l'historique, les nappes d'eau, le point de la situation,  les propositions de l’État et la demande du Collectif Eau 88 , l'international.


Cette vidéo a été réalisée  juste après l'abandon des pipelines par l'Etat, à l'occasion de la participation  de Bernard et Renée Lise à la campagne "All eyes on Nestlé" organisée en Ontario par l'ONG Wellington Water Watchers.

 

 

2 versions disponibles : en français et en anglais

 

Cette vidéo marque le démarrage de notre deuxième phase de  lutte pour la défense de l'eau, contre le pillage des ressources en eau par Nestlé.

Elle est donc très importante pour nous. Merci de la partager, la diffuser le plus largement possible.