Golbey le 1er décembre, le film d'ARTE en débat. Et quel débat !

Cette rencontre fut aussi l'occasion d'évoquer les combats contre d'autres industries mettant l'eau en danger dans les Vosges : la papeterie Norske SKog à Golbey, le sport-business JO 2024 avec le bassin d'eaux Vives à Epinal, le ski sur neige artificielle dans les Hautes-Vosges, l'agriculture intensive et la menace de bassines, la mainmise de Véolia, Suez, La Saur sur la distribution d'eau potable...
On continue de partager et signer la pétition en soutien aux lanceurs d'alerte contre les décharges plastiques de Nestlé car le roi des pollueurs-pilleurs n'a toujours pas retiré sa plainte à leur encontre ! https://actions.sumofus.org/.../nestle-vittel-decharges...
Hier soir à Golbey, près de 200 personnes ont assisté à la projection du documentaire Arte "A sec - La grande soif des multinationales". Une projection suivie d'un débat public sur l'accaparement de l'eau et la pollution plastique par Nestlé à Vittel.
Merci à Robert Schmidt et Alexander Abdelillah journalistes indépendants (We Report), auteurs de ce documentaire qui est le résultat de quatre années d'investigation !
Merci à la députée Mathilde Panot qui a initié et présidé la Commission parlementaire venue enquêter à Vittel !
Merci aux défenseurs de l'eau de Volvic en lutte contre Danone ! Et salut fraternel aux allemands de Lünebourg en lutte contre Coca-Cola, ils n'ont pu se joindre à nous hier soir ...
Merci à Christiane, Didier et Dominique, lanceuse et lanceurs d'alerte sur les décharges plastique et BTP en territoire Nestlé-Vittel !
Merci à Fredéric Durand, sculpteur, pour la première œuvre artistique à charge contre Nestlé, réalisée à partir de déchets exhumés de la décharge plastique de They-sous-Montfort !
Un immense merci au Collectif Eau 88, aux quatre associations qui le composent (ASVPP, Oiseaux Nature, UFC Que Choisir, Vosges Nature Environnement) et aux défenseuses et défenseurs de l'eau qui les ont rejointes dans ce combat.
Sans la conjugaison de leurs efforts, nous n'en serions pas là ! C'est beau l'intelligence collective !
Merci enfin aux amiEs, citoyenNes, associations, partis, mouvements... venus soutenir et partager la cause de l'eau bien commun !
L'eau est à nous, pas aux multinationales !


Coupables !

Ce 17 novembre 2021 au tribunal correctionnel de Nancy

 

Mme Claudie Pruvost et l'association la Vigie de l'Eau ont été reconnues coupables de prise illégale d'intérêt par le délibéré du tribunal.

 

Ce jugement intervient 5 années presque jour pour jour, après les faits que le Collectif Eau 88 avait signalé à antiCor,  association agréée qui lutte contre la corruption et pour l'éthique en politique. Le jugement précise que Mme Pruvost est coupable et condamnée à 3 mois de prison avec sursis ainsi que 5000 euros d'amende. La Vigie de l'eau est elle aussi reconnue coupable et condamnée à 8000 euros d'amendes (dans ce contexte sont reconnus coupables le Président, le bureau et le Conseil d'administration de l'association). Ces délits pénaux sont ainsi reconnus jusqu'à un éventuel procès en appel. Les prévenues attendaient la relaxe.

Coup de tonnerre dans un ciel serein ? L'impunité n'est plus de mise dans le sud-ouest vosgien quelques aient pu être les assurances données par tel Préfet ou tel Président du Conseil Départemental à Mme Pruvost et à la Vigie de l'Eau quand elles ont pris leur fonction au sein de la CLE. Rappelons aussi qu'en 2016, en raison de sa mise en examen et après sa démission de la présidence de la CLE, Mme Pruvost a été élue à l'unanimité de son collège (les élus!) comme membre du bureau de la CLE. C'est tout une classe politique qui ressort entachée par ce verdict, sans compter Nestlé dont finalement c'était aussi le procès !

 

LIRE l'article de MEDIAPART paru ce 17 novembre suite au délibéré :  "Vittel : une élue locale condamnée pour ses liens avec Nestlé"

 

VOIR tous les articles de Mediapart et We Report sur Vittel-Nestlé



A sec, la grande soif des multinationales. Le film d'Arte en débat à Golbey

Le documentaire d’Arte retrace les luttes des Vittel, Volvic et Lüneburg face à « la grande soif » des multinationales Nestlé, Danone et Coca-Cola.

 

 

Cette projection-débat est à l’invitation du Collectif Eau 88 et se déroulera en présence :

 

-          des auteurs du film, Robert Schmidt et Alexander Abdelilah, du Collectif We Report

 

-          de la députée Mathilde Panot, Présidente de la Commission d’enquête parlementaire sur la « mainmise des intérêts privés sur l’eau et ses conséquences »

 

-          de témoins venus de Volvic, en lutte contre Danone

 

-          et bien sûr du Collectif Eau 88 en lutte contre Nestlé à Vittel

 

A Vittel dans les Vosges, Nestlé surexploite les nappes phréatiques au point que l’une d’elles est notoirement menacée d’épuisement. La découverte de décharges industrielles de bouteilles en plastique ne fait qu’aggraver l’atteinte à la crédibilité de cette entreprise en matière de protection de l’eau, de la biodiversité, du climat.

 

Un des nombreux points communs entre Vittel, Volvic et Lüneburg, c’est le laisser faire des autorités et d’une grande partie des élus.

 

Venez nombreuses et nombreux échanger avec les défenseuses et défenseurs de l’eau !

 

 

Voir le film d'ARTE

 



Brut à Vittel avec Nadège Justiniani octobre 2021

Regardons le reportage de Brut réalisé à Vittel sur les décharges plastiques de Nestlé le 21 octobre 2021 et diffusé le 27 octobre. En 24h  4978 like, 359 commentaires et 4845 partages. Puissant non ? Et une belle ouverture sur la jeunesse.



La Terre au Carré à Vittel Contrex le 22 octobre 2021

durée : 00:06:00 - Camille passe au vert - par : Camille Crosnier - et met un carton rouge à Nestlé Waters. Tout le monde connaît les eaux de Vittel, Contrex et Hépar, propriétés de Nestlé Waters dans les Vosges. Mais le groupe est accusé de participer à l’assèchement de la nappe phréatique. Il se défend mais sur place, les opposants au géant ne baissent pas les bras.

 

ECOUTER LE 6mn de CAMILLE

 



LiDL arrête de vendre l’eau Vittel-Nestlé en Allemagne !

LIDL arrête de vendre l’eau Vittel-Nestlé en Allemagne !
Avec la nappe d'eau en baisse et la découverte de décharges industrielles de bouteilles plastique, l'eau de Vittel-Nestlé est de plus en plus décriée Outre-Rhin.
Le discounter de supermarchés LIDL est l'un des partenaires commerciaux les plus importants de NESTLE en Allemagne. Le contrat entre les deux groupes expire fin octobre. Lidl ne vendra plus l'eau minérale de Nestlé à l'avenir !


Université de Marburg, la Blue Community en visite à Vittel

les 10, 11 et 12 octobre 2021,
le Collectif Eau 88 a eu l’honneur et le plaisir de recevoir à Vittel deux personnalités de l'université de Marburg engagées dans la défense de l’eau bien commun : Sara Mueller et le Pr Johannes M. Becker.
Sara, qui est doctorante en philosophie, est à l’initiative étudiante de l’engagement de l’Université dans la « Blue Community ». Johannes, professeur de sciences politiques, est un des fondateurs du Centre de recherche sur les conflits ; il travaille notamment sur l'avenir des relations franco-allemandes et les tendances à la militarisation de l'Union européenne.
Guidés par Bernard Schmitt, Jean-François Fleck et Andréas Pfeiffer, nos amiEs allemandEs ont parcouru le secteur à la découverte des sites industriels, du parc thermal, des friches hôtelières, des décharges plastiques sauvages de Nestlé… Les universitaires se sont dit bouleverséEs par les « dégâts » engendrés par la prédation et la pollution de Nestlé.
Pour plus d’informations  :
- L'université Philipps de Marburg, première université en Allemagne à recevoir le certificat « Blue Community » :
- Maude Barlow


ARTE A sec, la grande soif des multinationales

 Documentaire à voir le 19 octobre sur Arte à 21h45

(durée 55 mn)

 Il y sera question de "Nestlé Waters qui contrôle le territoire de Vittel dont il surexploite sciemment l’aquifère. La firme suisse se trouve désormais embourbée dans une affaire de prise illégale d’intérêts doublée d’un scandale de pollution des sols".

 Il y sera aussi question de Danone à Volvic et de Coca-Cola à Luneburg, en Allemagne.

 Vers une entente des luttes contre le pillage et à la pollution ?!

 L'eau est à nous, pas aux multinationales !

 L'eau pour la vie, pas le profit !



Nestlé Vittel - Le Procès comme si vous y étiez !

A l'occasion du procès Pruvost La Vigie de l'Eau qui s'est déroulé le 15 septembre 2021 pour prise illégale d'intérêt,

le Collectif eau 88 et L'eau qui mord font un point sur la situation de Vittel avec Nestlé, le conflit d'intérêt, le procès, le système Nestlé, une caste administrative et politique au service de la multinationale.

 

LIRE la publication de l'eau qui mord



Nestlé Vittel - Procès Pruvost et Vigie de l'Eau

Le 15 septembre 2021 s'est tenu à Nancy le procès tant attendu.

Le réquisitoire est net pour Claudie Pruvost :

- 6 mois de prison avec sursis

- 5 ans de privatisation des droits civiques (ce qui n'est pas pareil que l'inégibilité)

- 10 000 euros de dommages et intérêts pour les deux parties civiles, VNE et Anticor (voir les interview au sortir du tribunal après 6 heures d'audience

La Vigie de l'Eau semble épargnée par le procureur : 10 000 euros de dommages et intérêts.

Il est vrai que la Vigie de l'Eau est une pièce maîtresse dans le dispositif de soft power de Nestlé !

 

Les représentants du Collectif ayant assisté au procès ont rédigé un compte rendu de l'audience dont vous pouvez prendre connaissance ici.

LIRE le CR de l'AUDIENCE



RT France à Vittel filme les décharges plastiques de Nestlé en présence des lanceurs d'alerte

Le 16 juillet 2021

Le journaliste Jordy Demory, de RT France s'est déplacé à Vittel pour filmer 2 décharges de bouteilles plastiques en présence des lanceurs d'alerte qui ont divulgué ces décharges dès 2014.

Didier pour ce qui concerne la décharge de St Ouen-Les-Parey et Christiane pour celle de They-sous-Monfort.

La Commission d'Enquête Parlementaire présidée par Mathilde Panot s'était déplacée pour les mêmes raison à Vittel en avril 2021. Elle s'est étonnée du silence et de l'inaction de Nestlé sur ce sujet depuis 2014... (depuis 2014 ou depuis... 1970 ?).



Le Collectif Eau 88 s'invite aux cantonales à Vittel et dans les Vosges (2)

 

 

 

 

 

Réponses des candidats

 

Charmes

 

Epinal 1

 

Golbey

 

Mirecourt

 

Darney

 

St Dié

 

Vittel Perry

 

Vittel Franqueville

 

Epinal 2 (ne figure pas dans l'analyse ci-contre) mais renforce cette analyse)

 

Le Collectif Eau 88 s’est invité aux élections cantonales 2021 dans le Vosges par le biais d’une lettre ouverte et d’un questionnaire aux différents candidats :   16 Cantons

 

-         45 listes mais 10 dont nous n’avons pu trouver d’adresse.

 

-         La date limite pour les réponses était fixé au samedi 6 juin 2021.

 

Nous avons reçu 9 réponses, ce qui est peu convenons-en :

 

-         -  six réponses des listes Vosges en commun ou union de la gauche

 

-         -  Aucune réponse du Rassemblement national qui avait été contacté par son siège

 

-         -deux réponses pour le canton de Vittel (Perry-Patard DVD, Franqueville-Viannez DVG)

 

-         - une réponse du canton de Darney (Roussel-Thiébaud DVC).

 

Certaines non-réponses peuvent surprendre, s’agissant de candidat au renouvellement de leur mandat et siégeant à la Commission Locale de l’Eau : Sauvage à Mirecourt, Vanson à la Bresse ou Begel à Epinal (présidente de la CLE).

 

Sur les neuf réponses  sept se sont engagées dans une réponse au questionnaire fermé tel qu’il était conçu. A l’exception  de

 -         Perry-Patard  qui reprennent, sans surprise, la lettre et l’esprit du protocole volontaire initié par la Préfecture, et de           Franqueville-Viannez  qui demandent des compensations notamment à Nestlé en assortissant le renouvellement des autorisations de prélèvements par des contreparties sur le plan économique et de l’emploi

 

Concernant les sept  autres réponses, celles des listes de gauche sont les plus proches des positions du Collectif Eau 88. Chacune insiste sur la notion de bien commun de l’eau, mais aussi de l’air et des sols. La liste de Neufchâteau insiste sur le nécessité de la ligne ferroviaire n°14 pour décongestionner le trafic des camions.

 

Enfin la liste de Roussel-Thiébaud à Darney s’éloigne le plus des positions du Collectif (niveau d’information, rôle de la Vigie de l’Eau…) mais toutefois se désolidarise du projet de pipeline qu’il a pourtant voté en son temps.

 

En espérant que ce petit exercice démocratique vous aidera dans vos choix…

 

 

PARTAGER CETTE PUBLICATION

 



Avec SumOfUs soyons toutes et tous en solidarité totale avec le lanceur d'alerte Didier Thouvenin

6 juin 2021

Didier Thouvenin a révélé pour la télévision et la Commission d'Enquête Parlementaire de l'Assemblée Nationale (mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés) une décharge plastique de NESTLE à St Ouen-les-Parey. Pour cela NESTLE à travers sa filiale AGRIVAIR a porté plainte pour effraction en réunion et dégradation. Le dos au mur NESTLE a été obligé de reconnaître un nombre important de décharges dans le paysage (9 nous dit-on aujourd'hui) et que ces décharges polluantes allaient être évacuées à ses frais.

Mais en même temps la multinationale porte plainte contre le lanceur d'alerte !

Cela suffit. NESTLE doit retirer sa plainte illico-presto.

 

SIGNEZ la PETITION de SOLIDARITE avec DIDIER



Commission d'Enquête Parlementaire - Volet 4 Echanges sur les forages illégaux de Nestlé Waters à Vittel et Contrexéville

30 mai 2021

Le sujet des forages illégaux de Nestlé Waters à Vittel et Contrexéville est reconnu par l'Etat depuis une dizaine d'année. Le directeur des usines d'embouteillage le reconnait dans l'émission Pièces à conviction diffusée le 13 mai 2020 sur France 3.

Pourtant lors des auditions de la Commission d'Enquête Parlementaire, le Directeur des Territoires balaye tout en bloc. Nestlé est absout de toute la procédure en cours... ce que Nestlé relaye, dans les minutes qui suivent.

Le Collectif Eau 88, à travers les propos de jean-François Fleck lors de cette même commission, persiste et signe.

A la justice de trancher. Mais quand ?



Commission d'Enquête Parlementaire - Volet 3                                Echanges sur le situation des Gîtes A et B

29 mai 2021

Cette vidéo montage démontre que les décisions qui sont prises par l'Etat pour augmenter les prélèvements dans les gîtes A et B, le sont de façon pifométrique. En effet l'Etat déclare disposer d'un réseau piézométrique sur les gîtes A et B ce qui est faux  puisqu'il ne dispose que d'un seul piézomètre publique dans  ces gîtes à Haréville ! Tous les autres piézomètres appartiennent à Nestlé.  Ce qui est correllé au refus d' inclure les gîtes A et B dans le SAGE, confirmant le monopole de fait de Nestlé dans cette ressource.



Commission d'Enquête Parlementaire - Volet 2                                  Echanges sur la situation du gîte C

27 mai 2021

 

Cette vidéo montage a pour objectif de montrer que nos élus ne maîtrisent pas le dossier dont ils ont la charge. Majoritaires à la CLE, certains suivent ce dossier depuis plus de 10 ans.

Ils donnent du fil à retordre à la Présidente de la Commission, Mathilde Panot LFI et au rapporteur Olivier Véran Lrem.



Le Collectif s'invite dans la campagne des cantonales de Vittel (1)

25 mai 2021

Compte tenu des compétences du Conseil départemental dans la gestion de l'eau (SAGE GTI, CLE), le Collectif eau 88 adresse un questionnaire aux candidates et candidats aux élections départementales du canton de Vittel.

 

LIRE la lettre ouverte et le questionnaire du Collectif Eau

 

 

Trois listes déposées :

DVD - Frank Perry - Sandrine Patard / Eliane Deloy - Christophe Vouillon

DVG - Christian Franqueville - Frédérique Viannez-Claudel / Françoise Pigenel - Alain Mougenel

RN - Ghislain Lamy - Céline Wechter


Commission d'Enquête Parlementaire - Volet 1                                    Décharges plastiques de Nestlé à Vittel

Avril 2021

La Commission d'enquête parlementaire relative à la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés interpelle les élus, l'Etat et Nestlé sur les deux décharges plastiques industrielles de Nestlé que le Collectif Eau 88 a pu lui faire connaître.



Décharges plastiques de Nestlé à Vittel - Conférence de presse 30/04/21

Article de Vosges Matin du 2 mai 2021

Le Collectif eau 88 met à jour deux nouvelles décharges de plastique dans les environs de Vittel

 

VOIR Reportage de France 3  - JT 19-20  Lorraine - Diffusion du 30 avril 2021

à 14’48

 

Reportage de ViaVosges - Journal tv du 30 avril 2021

Nouvelle décharge

 

 

Enregistrement intégral de la conférence de presse du Collectif (la qualité du son est variable ; au Collectif, on fait ce qu'on peut avec nos moyens non professionnels)

2 mai 2021

Nestlé Waters le 1er pollueur plastique…y compris dans les Vosges !

 

Deux immenses décharges plastiques datant des années 70-90 ont été localisées par le Collectif Eau 88, sur des terres appartenant à Nestlé Waters.  L’une à They sous Monfort, l’autre à Saint Ouen les Parey

 

Leur contenu se compose de plastiques PVC (bouteilles + rebus de fabrication), d’emballages y compris toxiques (sac de soude caustique) et autres déchets à identifier…

 

Nestlé Waters, les élus locaux sont informés depuis 2014 et n’ont pas donné suite !

 

Ces décharges sont susceptibles de polluer les sols et la ressource en eau et les micropolluants de revenir ensuite dans la chaine alimentaire…

 

Comment le minéralier qui se veut le chantre de la protection de la ressource en eau, de la biodiversité, qui prône le recyclage 100% de ses emballages, peut-il laisser perdurer une telle situation !

VNE a alerté les maires concernés ainsi que les services de la DREAL (préfecture), afin qu’obligation soit faite à la multinationale d’évacuer tous ces déchets et de les traiter conformément à la réglementation